Skip to content

DéPhi ADI – Discours en hyper-langue de bois

Vous trouverez les explications sur ce que sont les DéPhis à l’article correspondant 

Celui-ci fait partie de la série des déPhis d’Autodéfense Intellectuelle (ADI), qui découlent des travaux du chantier éponyme. 

Contenu de cette fiche :

Sources d'inspiration

Eddy Malou

Eddy Malou est une star d’Internet, de Youtube en particulier, et politicien convaincu (dans une interview, il dit avoir rédigé son programme, au cas où il serait élu président de la République démocratique du Congo). Il a été connu grâce à une vidéo YouTube où l’on voit un journaliste de République démocratique du Congo poser des questions à des passants pour connaître leur avis sur les rollers. Cette vidéo ressemble à une vidéo humoristique à cause de ses phrases relativement aléatoires. Une de ses citations les plus connues est : « Mais oui c’est clair », une des réponses qu’il rétorque au journaliste.

Eddy Malou se présente comme le premier savant de son pays. Une de ses idées politiques est la congolexicomatisation des lois du marché propre aux Congolais, idée que même les experts ont du mal à comprendre. Il rajoute aussi que l’homme doit atteindre Lovanium, c’est-à-dire l’estime du savoir (Lovanium étant l’ancien nom de l’université de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, et c’était la plus grande et la plus ancienne du pays, ce qui explique en quoi y entrer c’est posséder l’estime du savoir).

Pour le moins démagogue (lors d’une interview, Eddy-Malou se dit être le « sauveur » de la République démocratique du Congo et du monde) et , il manie à merveille toutes les figures de style de la langue de bois – il en invente, même. 

Pour se spécialiser dans ce domaine, quoi de mieux que de se mettre à l’école de ce maître, plus grand savant de son pays, et certainement champion du monde de la langue de bois ? 

Activité en bref

Un DéPhi qui permet de développer les compétences de l’UAA 211 : 

2.1.1.

Repérer les tentatives de manipulation dans les discours
Évaluer la validité d’un raisonnement et la cohérence d’un discours

 

 

Ici, l’objectif est de mettre en question les effets rhétoriques des mécanismes de recrutement. En retournant le principe de la lettre de « motivation », Prévieux pointe les absurdités du système, et la violence symbolique de la relation qu’instaurent les « offres d’emploi » (le patron n’a pas besoin de vous, il n’écrit pas une demande de candidature, il vous offre un emploi), les « lettres de motivation » (à vous de montrer que vous êtes follement motivé·e à l’idée de lui vendre votre force de travail et de vous aliéner pour ses doux yeux), les lettres de refus ou les entretiens accordés, le parcours d’épreuves, en bref, qu’entreprend tout « demandeur d’emploi »… 

On se défend contre : 

  • La tendance à l’auto-entrepreneuriat que suppose et suscite toute la dynamique du marché du travail
  • L’idée qu’on serait en demande d’un emploi, aux abois, prêt·e·s à tout pour collaborer au système
  • La mascarade du recrutement, qui en plaçant les travailleur·se·s en position d’infériorité (de quémander un job) place les patrons en position à la fois de bonnes âmes charitables (puisqu’ils emploient certain·e·s) et de décideurs implacables (puisqu’ils n’emploient pas certain·e·s), et qui excite les rivalités entre candidat·e·s pour mieux masquer l’oppression du manager.

On se défend en : 

  • Pointant, dans les offres d’emploi réelles qu’on a sous les yeux, les stratagèmes (euphémismes, technicismes, …) dont elles regorgent, pour démasquer les propositions malhonnêtes (horaires de fous, salaires de misère, flexi-précarité…)
  • Usant de l’ironie et de l’humour pour répondre sur le même ton, mais en s’en moquant, aux DRH qui osent incarner les aberrations du système. 

DéPhi relevé

Si la lettre de réponse tourne en dérision les propositions et stratagèmes malhonnêtes de l’offre choisie. 

Le groupe découvre, dans l’enveloppe, quelques lettres de non-motivation rédigées par Julien Prévieux, artiste, en réponse à des « offres d’emploi » réelles. Certaines sont assorties de la réponse qu’il a reçue de la part des employeurs potentiels. 

Se trouvent également dans l’enveloppe des « offres d’emploi » réelles. 

Le groupe dispose du temps imparti (min 15 minutes avec des adultes, min 25 avec des adolescent·e·s) pour reproduire le geste de Prévieux, en répondant à une offre d’emploi actuelle. 

Attention dans votre encadrement : il s’agit bien de répondre à une proposition, en la déclinant. Pas dans le vide. Il faut reprendre des éléments de l’offre de départ, pour les retourner ou en souligner l’absurdité, ou… Sans cette attention à l’offre, on loupe les effets de pensée, philosophiques et politiques. La démarche n’est porteuse que si elle permet de mettre en question l’offre d’emploi à laquelle on s’attaque – voire le principe même des « offres d’emploi » et des lettres de « motivation ».

Documents à télécharger

Consignes à imprimer sur l’enveloppe

Fiche-outil reprenant différents stratagèmes de langue de bois

La fiche-exercice sur le site de PhiloCité

Tutoriel de fabrication

Matériel

Marche à suivre

Imprimer la fiche-outil sur la feuille blanche. La plier en deux en veillant à rester bien droit (sinon ça ne rentrera pas dans de l’A5). La glisser dans l’enveloppe. 

Autre option : imprimer les cartes-stratagème sur des feuilles cartonnées A6 et les mettre dans l’enveloppe A5.

Imprimer le document des consignes sur la face pleine de l’enveloppe. Pour ce faire, régler le format du papier de l’imprimante sur « A5 » et placer l’enveloppe de façon à ce que la face pleine soit celle qui soit imprimée (quelques tests sont parfois nécessaires, et quelques erreurs de placement sont à prévoir, mieux vaut avoir quelques enveloppes pour commencer)

 

Classé dans :
Voir aussi :
DéPhi ADI – J’ai dix ans

Vous trouverez les explications sur ce que sont les DéPhis à l’article correspondant.   Celui-ci fait partie de la série des déPhis d’Autodéfense Intellectuelle (ADI), qui découlent des travaux du chantier éponyme.  Contenu de cette fiche : Sources d’inspiration Professeur Gamberge Ces mini-dessins animés thématiques pour enfants sont une bonneLire la suite >

Une accroche sur l’interprétation en classe inversée

Contexte et objectifs Cette séquence a été effectuée avec des classes présentes une semaine sur deux à raison de 50 minutes par semaine. Elle a pour but d’amorcer une réflexion sur l’interprétation et de faire émerger des balises et autres repères utiles à des questions d’interprétations qui prennentLire la suite >

DéPhi ADI – Lost In Translation

Vous trouverez les explications sur ce que sont les DéPhis à l’article correspondant.   Celui-ci fait partie de la série des déPhis d’Autodéfense Intellectuelle (ADI), qui découlent des travaux du chantier éponyme.  Contenu de cette fiche : Sources d’inspiration Lost in translation Le titre de l’atelier a été repris àLire la suite >

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Étiquettes