Skip to content

Permettre aux élèves, non seulement futures travailleuses mais aussi potentiellement futures employeuses, d’avoir par rapport nuancé au travail et à l’emploi. 

Leur donner une vision très inclusive du travail – via Marx et les Parasites de Patrick Séverin : faire la cuisine, le ménage, parler, penser, passer du temps avec les gens, c’est du travail. Introduire éventuellement le concept de « double journée » pour introduire un peu de théorie féministe par la bande. 

Élèves de 7ème année de l’enseignement technique et/ou professionnel.

J’ai créé l’activité pour les 7TGIB de Pitteurs, que j’ai deux heures accolées une semaine sur deux. J’ignore si cette organisation du cours a biaisé la prépa ou pas, mais ça marche très bien évidemment avec deux heures d’affilée. 

Vous aurez besoin de :

  • Une copie du texte sur le travail de Marx, sur un origami Abeille, par personne ; 
  • Un Tutoriel de pliage de l’origami abeille pour deux ; 
  • Une copie A5 RV perforée Atoma du document-élève, destiné à être rangé au cahier, par personne ; 
  • Matériel de projection (vidéo et audio) ; 
  • Copie du documentaire « Les parasites » de Patrick Séverin. 

1. La valeur de l’inaction 

Lecture individuelle d’un aphorisme de Cioran : 

Je ne fais rien, c’est entendu. Mais je vois les heures passer — ce qui vaut mieux que d’essayer de les remplir.  – E. Cioran, De l’inconvénient d’être né, 1973. 

Écriture individuelle de deux arguments en faveur ou défaveur de la thèse de l’auteur.

Partage autour de cette lecture : d’accord, pas d’accord, arguments ?

2. Le travail, une activité comme une autre ?

La forme sous laquelle le texte est présenté en rend la lecture impossible sans un travail semblable à celui de l’architecte : de visualisation, d’imagination. Sur base de cet exemple concret, vécu, on discute de la distinction que Marx propose et on définit le travail « selon lui ».  

Aborder la distinction possible entre activité et travail.La marche à suivre est détaillée là : http://www.philocite.eu/blog/wp-content/uploads/2019/01/Fiche-technique-Marx.pdf

3. Chômage : activité ou oisiveté ? loisir ? 

Projection du documentaire de P. Séverin. Les élèves sont amené.e.s à le questionner en formulant une question qui leur paraît centrale dans la vidéo (cueillette de questions). Selon le temps qu’il reste, on choisit collectivement une question et on en discute. 

Dans cette discussion, chercher à distinguer conceptuellement loisir et oisiveté, et à introduire la notion de double journée. 

Un autre usage possible du documentaire Les Parasites, pensé par PhiloCité : Les parasites : un nouveau dispositif pour penser le travail et le chômageDiotime, n°67 (01/2016)

 

Classé dans :
Voir aussi :
Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Étiquettes