Skip to content

Présentation : Qui suis-je ? Un livre de Philo pour ados, de Liège à Laval.

Ce petit récit prend la forme d’un dialogue socratique entre Léonie, une jeune fille de quatorze ans, et une mystérieuse inconnue qui lui apparaît dans le miroir. Ensemble, elles soulèvent la question existentielle que se posent tous les adolescents : Qui suis-je ?

Au fil de ses réflexions, Léonie découvrira ainsi ce qu’est la philosophie, dont les caractéristiques sont mises en avant dans chacun des chapitres.

Ce petit ouvrage est destiné à de jeunes adolescents de l’enseignement secondaire (degré inférieur et 4ème année). Il devrait être un bon outil pour le cours de philosophie et citoyenneté, que ce soit en guise d’introduction à la philosophie ou pour problématiser la notion d’identité, le rapport à autrui ou au monde.

L’ouvrage est uniquement disponible en version électronique, aux Presses de l’Université Laval, au prix de 20 dollars canadiens, c’est-à-dire environ 14 euros.

Vous pouvez le trouver à l’adresse suivante :

https://www.pulaval.com/produit/qui-suis-je-leonie-et-ses-questions-existentielles

Classé dans :
Voir aussi :
Compte-rendu critique : 101 expériences de philosophie quotidienne

de Roger-Pol Droit, 101 expériences de philosophie quotidienne, Paris, Odile Jacob, 2001, p. 11-12 Pour cet exercice, j’ai choisi l’ouvrage de Roger-Pol Droit, 101 expériences de philosophie quotidienne.  Le titre de l’ouvrage annonce directement ce qui est, d’après moi, sa principale qualité. D’abord, il propose des expériences pratiques deLire la suite >

« Ainsi parlait Nietzsche » de Nathalie et Christophe Prince

La question fondamentale à se poser avant de vulgariser un texte de philosophie est : pourquoi ? Dans quel but voulons-nous transformer une œuvre philosophique pour la faire passer à un certain public ? Est-ce pour lui apprendre, dans une démarche d’histoire de la philosophie, la pensée d’un auteur ? Ou est-ceLire la suite >

Irvin Yalom – Philosophies, romans, psychanalyses

Quelques mots sur l’auteur tout de même, Irvin David Yalom. Certes, Proust attaquait vigoureusement Saint-Beuve car il considérait quant à lui que la vie d’un auteur n’expliquait en rien son œuvre et que tenter de comprendre un livre à partir d’une biographie psychologisante de son rédacteur était aussiLire la suite >

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Étiquettes