Skip to content

Sophie Lescrenier, du CAV de Liège, a compilé tout une série de « points biais », à attribuer aux élèves qui les utilisent. On peut les utiliser lors de discussions tout à fait classiques, imaginer un rôle dévolu à un·e élève taquin·e et aux aguets qui les distribue, ou organiser des faux débats dont le but serait de récolter le plus possible de ces étranges distinctions, comme autant de médailles.

Classé dans :
Voir aussi :
Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Étiquettes