Skip to content

Ce chantier :

Évaluons plein pot, puisque philosopher c’est aussi évaluer les pensées ; mais évaluons d’abord l’évaluation, pour ne pas rentrer aveuglement dans ses logiques. Désintoxiquons-nous de la note, révisons nos interros, arbitrons les bulletins, estimons les classements, jaugeons les critères… Résistons à l’évaluationnite qui se répand. Au-travers d’activités de recherche, de formation, et de la création d’outils d’évaluation qui sortent des sentiers battus, ce chantier ambitionne de nous rendre collectivement plus à même d’identifier et de dézinguer les tendances sclérosées à faire de l’évaluation un outil disciplinaire, ou la reproduction bêlante d’une tradition scolaire ininterrogée. Parce qu’évaluer en philosophie peut (et doit sans doute) être beaucoup plus que ça. 

À venir dans ce chantier

Étapes passées

Collaborations autour de ce chantier

Olivier Darmont

Enseignant en CPC dans le secondaire supérieur ; ex-moniteur pédagogique à l'ULiège.

Expérimentation et formation sur les méthodes d’évaluation alternatives (co-évaluation, évaluation collective…).

Josepha Calcerano

Enseignant en CPC dans le secondaire supérieur ; ex-monitrice pédagogique à l'ULiège.

Expérimentation et formation sur la création et l’usage de grilles d’évaluation critériées en philosophie.

Nathalie Frieden

Didacticienne de la philosophie à l'Université de Fribourg

Séminaire les 1-2/09/19 sur l’évaluation en philosophie à Castagneto (Italie).

close

Recevoir notre lettre bourrée d'idées et d'outils tous les mois :

Nous conservons vos données privées en sécurité sur notre serveur et ne les partageons avec personne.