Skip to content

Ce chantier :

Lorsqu’il s’agit d’enseigner la philosophie, une multiplicité d’auteurs, de courants et de concepts classiques semblent incontournables : comment parler de liberté sans évoquer Sartre ? peut-on parler de subjectivité sans aborder le cogito cartésien ? etc. Mais l’accessibilité de telles notions, notamment auprès des plus jeunes, ne va pas de soi. Au contraire, elle constitue un véritable défi didactique. Le présent chantier entend se confronter à ces questions par une voie détournée : celle des histoires qui imprègnent l’Histoire de la philosophie. En prenant au sérieux la polysémie de ce terme, il s’agira d’explorer les vertus pédagogiques des différents procédés narratifs employés par les philosophes de la tradition. Aux côtés des systèmes et des traités philosophiques décourageants de complexité et d’abstraction se trouvent en effet bien d’autres techniques dont la portée heuristique mérite réflexion : fictions, anecdotes, autobiographies, exercices spirituels et personnages conceptuels en constituent un échantillon.

À venir dans ce chantier

Étapes passées

L’histoire de la philosophie dans la philosophie pour enfants

Entre histoire de la philosophie et pratique philosophique, au croisement de la didactique et de la philosophie del’éducation, les recherches que j’entreprends à l’Université de Liège portent sur l’histoire de la philosophie dans laphilosophie pour enfants. Le questionnement à l’origine de mon projet de recherche est le suivant : certes la philosophie pour enfants est en plein développement depuis les années 1970 (avec Matthew Lipman comme initiateur) ; certes elle propose – par la discussion et les animations philo – un travail pratique et vivant de l’échange démocratique, de l’esprit critique et de la rigueur argumentative ;Lire la suite >

Collaborations autour de ce chantier

Justin Beets

Étudiant en communication

Création de capsules audiovisuelles accompagnées de fiches pédagogiques sur les expériences de pensée tirées de l’oeuvre des philosophes.
Le défi de ces capsules est le suivant : peut-on faire découvrir l’histoire de la philo à des jeunes d’une façon qui ne soit pas rébarbative, mais bien passionnante et ludique ?
La première : Imagine la statue (de Condillac)

close

Recevoir notre lettre bourrée d'idées et d'outils tous les mois :

Nous conservons vos données privées en sécurité sur notre serveur et ne les partageons avec personne.